Le culte du secret...

L’Ordre du jour (commenté) du Conseil Municipal du 29 mars 2011

Jeudi 24 mars 2011, par Félix // Réunions du CM

A la lecture des nombreux points à l’ordre du jour (copieux) du CM du 29 mars, on trouve, glissés entre deux points peu importants, des sujets structurants qui nécessiteraient d’être beaucoup mieux explicités et d’avoir fait l’objet de travail en commission...

Trois points importants à l’ordre du jour, venus dont on ne sait d’où ; dont le conseil municipal n’a jamais entendu parler ; qui n’ont fait l’objet d’aucun travail en commission !

OdJ CM du 29 mars 2011 {JPEG}

- Affectation d’une partie du logement rue des Puits en annexe de l’école

La surprise est totale. Le libellé suffisamment abscons pour nourrir moult interprétations...Et moult inquiétudes !

Questions  : Qui a travaillé sur ce dossier ? Le maire et un cercle de proches ? La commission "Travaux et Bâtiments" a été réunie pour la dernière fois...heu...La dernière fois ? Ben c’était...oui c’est bien ça...c’était le 21 juin 2010 !! Quant à la commission "Ecole" : pas de nouvelle depuis près d’un an.

- Création d’un parking pour l’école rue Marinet avec demande de subventions

Tout ce qui est dit précédemment, pour le logement rue des Puits s’applique à ce dossier. La commission "voirie" a été réunie, elle, pour la dernière fois, le 14 juin 2010.

- Adhésion à l’A.D.T.O. (Association Départementale pour les Territoires de l’Oise)

Plus d’un an après tout le monde, (et ce n’est pas faute d’en avoir parler lors du CM du 20 novembre 2009), le Maire découvre l’A.D.T.O. En effet, il n’a jamais cru bon d’adhérer à cette association. Pourquoi ? Alors que d’autres communes, plus avisées que la notre, n’hésite pas à faire appel à cet organisme.

ADTO Porcheux {JPEG}

Article de l’Oise Hebdo du 10 mars 2010 :

JPEG - 505.2 ko
ADTO Trie Chateau

Le 20 novembre 2009 (oui 2009 !), lors du conseil municipal, la question de l’adhésion à l’A.D.T.O. avait été posée. Le Maire n’avait pas donné suite. Il n’y avait aucune volonté d’avoir recours à cet outil, mis à la disposition des communes, par le Conseil Général.

ADTO au CM du 20 novembre 2009

N’aurait-il pas été plus judicieux que la commune lance, avec l’aide de l’ADTO, une étude globale sur l’aménagement du village, plutôt que de procéder au coup par coup ; dans l’urgence ; sans ligne directrice définie ? Par exemple :

- Quels sont les besoins en équipements et en services pour notre village ?

- Quels sont les locaux et les terrains dont on dispose ?

- Quelles sont nos possibilités de financement ?

- Quel programme de réalisation envisager ; dans quel laps de temps ?. Etc…

Et là, une enquête publique aurait eu tout son sens !

P.-S.

- Sans dossiers fournis en amont pour travailler et élaborer une réflexion ;
- Avec, comme seules explications celles (bien souvent approximatives), donner (arracher ?) par le Maire :

Il ne reste plus, aux conseillers municipaux, que quelques poignées de secondes pour se prononcer sur la délibération à voter : Pour ; Contre ; Abstention... Des conditions préjudiciables aux bonnes décisions.