Salle des Fêtes

Nouvelles signatures

Pour une demande de consultation

Dimanche 23 mai 2010, par // // Collectif Salle des Fêtes

Suite et enfin...Le bout du tunnel ?

-Rejet de 82 signatures, sur les 201 collectées :

Lettre mairie du 02 avril 2010 {JPEG}

A notre demande d’éclaircissements sur le rejet des 82 signatures, nous avons reçu une fin de non recevoir :

Lettre mairie du 18 mai 2010 {JPEG}

Au sujet des motifs ayant présidés à ce rejet, plusieurs remarques :

« 17 signataires dont la signature n’est pas de leur main » ou bien : « signature ne lui appartenant pas ».

Cela pose questions :

- La mairie possède-t-elle un fichier des signatures « officielles » des administrés ? Et où ?

- De plus, comment peut-on prétendre et affirmer qu’une signature ne vous appartient pas ?

- Et, d’une façon plus générale : pourquoi ne pas vouloir fournir au collectif, la liste des « 119 signatures valides » ? Pour déterminer la validité des signatures : la mairie édicte des critères, qui, pour certains, sont inattendus, et pour d’autres, un rien fantaisistes.

Mais...mais le nombre nécessaire de 20% des électeurs inscrits (635) est atteint, car :

- Un courrier recommandé avec AR comprenant 16 signatures (conforme aux critères établis par la mairie) a été envoyé le 19 mai :

Lettre collectif du 19 mai 2010 {JPEG}

Nous sommes donc dans l’attente et attentifs à la mise à l’ordre du jour, du prochain conseil municipal, de notre demande de consultation de la population sur le projet de réhabilitation de la salle des fêtes.

La conjoncture économique inquiète :

- Après la suppression de la taxe professionnelle et son remplacement par ??, l’état, aujourd’hui, envisage de réduire drastiquement ses dépenses. L’annonce par le gouvernement, d’un gel en 2011 des dotations aux collectivités locales, est préoccupant.

Alors :

- La crise économique avec ses conséquences financières pour les budgets communaux, ne nous obligerait-t-elle pas à un peu plus de prudence, avant de se lancer dans de gros investissements ?

- La consultation de la population, dans ce cas précis de gros investissement, est une nécessité.

A suivre...

Voir : Budget primitif 2010

Portfolio