Les raisins de la colère

Infos sur le Conseil Municipal du 26 mars 2010

Des souris et des hommes

Samedi 3 avril 2010, par Félix // Réunions du CM

Se donner de la peine et user du papier pour un compte rendu ne rendant compte que de la surface des choses et des problèmes : voilà le tour de force du compte rendu qui nous est distribué.

Pour la surface des choses : se reporter au CR officiel ;

Pour plus de précisions : lire ci-après.

Le compte de gestion

Deux conseillers (A. Dufesnoy et M. Monge) votent "Contre", au motif :

- Les lignes d’affectations ne sont pas représentatives en fin de résultat et les sommes affectées à certaines dépenses ne font pas l’objet de justifications.

Affectation de résultat

Deux conseillers (A. Dufresnoy et M. Monge) votent "Contre", au motif :

- Le résultat d’exercice est faible, avec des engagements qui posent questions pour l’avenir et laissent peu de marges de manœuvre.

Vote des taxes

Trois conseillers votent "Contre" (A. Dufresnoy ; C. Chéron et M. Monge). Motif d’A. Dufresnoy et M. Monge : 2 années d’augmentation dûes, en particulier, à une gestion approximative et à des dépenses inconsidérées.

Le budget primitif 2010

Deux conseillers votent "Contre" (A. Dufresnoy et M. Monge) ;

- au motif, pour A. Dufresnoy que "les sommes reçues de la vente de la maison de Beauvais étaient prévues, initialement, par le conseil, pour rembourser les emprunts" ;

- et pour M. Monge, au motif que "le budget 2010 inscrit des investissements couteux et inoportuns, comme la réhabilitation de la salle des fêtes, qui, compte tenu des incertitudes économiques qui pèsent sur l’avenir, vont mettre, pour de nombreuses années, les finances de la communes en difficultés".

Création d’un poste de Rédacteur

Précisons, en préambule, qu’il s’agissait de voter sur une création de poste de Rédacteur de la Fonction Publique Territoriale, pour le village, et non sur les qualités de service et les compétences d’une personne.

Deux conseillers votent "Contre" (A. Dufresnoy et M. Monge), au motif que "le village n’a ni le besoin, ni les moyens de créer un poste de Rédacteur".

Acquisition d’un terrain cadastré section B n° 491 avec droit de passage

Un conseiller s’abstient ;

4 conseillers (A. Dufresnoy ; S. Bouychou ; C. Chéron et M. Monge) votent "Contre".

S. Bouychou ; A. Dufresnoy et M. Monge précisent qu’ils votent "Contre" uniquement parce que : "cet achat est subordonné à la conservation, par la commune, du droit de passage". S. Bouychou précise que "toute servitude est éteinte au changement de propriétaire".

Nota :

- La perle du comportement zélé, d’un membre du conseil municipal, tentant de justifier de la nécessité de conserver ce droit de passage : "ce droit de passage pourrait être une sortie de secours en cas d’impossibilité d’évacuer dans la rue Marinet".

Ben voyons ! Évacuation pour tous les enfants de l’école ? Par ce passage ? Et bien sûr, avec l’accord de la commission de sécurité...qui, comme chacun le sait, a le sens de l’humour !

C’est la fête...Les subventions dansent, a nouveau, la valse...hésitation. Avec, son cavalier : les "fonds propres". Explications :

En point IX du compte rendu du 26 mars 2010, on lit, au chapitre des subventions du plan de financement :

- Autres (Département) : 202 079,00€

En point 1)A, confirmé dans le tableau récapitulatif du point 1)C du compte rendu du 24 février 2010, on lit, au chapitre des subventions du plan de financement :

- Autres (Département) : 128 039,32€

Encore des montants de subventions (demandées) qui varient et qui n’ont fait l’objet d’aucune délibération.

De plus, un jour on résonne sur le prix hors frais annexes et hors TVA (553 249€ ; et...1 mois plus tard, on raisonne sur le prix frais annexes compris, mais hors TVA (662 516,40€) !

Évidemment, les "Fonds propres" essaient de suivre le rythme...en s’adaptant à cette cadence changeante..