Une erreur se glisse...

Compte rendu de la réunion CM, du 24 février 2010

Un peu de clarté

Vendredi 5 mars 2010, par Félix // Réunions du CM

Comme quoi, il faut toujours se méfier...Se méfier des erreurs...surtout de celles qui se glissent, subrepticement...dans les chiffres !!

Ben oui ! L’erreur se glisse toute seule, comme ça, et...comme par hasard, à l’issue de votre plein gré, c’est bien connu, l’erreur se glisse dans les chiffres du plan de financement des travaux et aménagements de la salle. La coquine...

On peut donc en conclure : "nous" n’y sommes pour rien ! c’est la faute à l’erreur , qui...se glissa, perfide et sournoise, dans les chiffres.

- Apprendre, par le Compte Rendu de la réunion du Conseil Municipal qu’il a été approuvé et adopté un plan de financement qui n’est pas celui porté et signé, le 24 février 2010, par les conseillers municipaux, sur le registre des délibérations...

- Une erreur !? Tout le monde peut en faire, certes. Mais, elle a toujours une cause et souvent un ou des responsables. Ne pas le préciser, et ne pas aviser l’ensemble du Conseil Municipal d’une rectification sur le registre des délibérations...Pas bien ! Pas bien du tout. Et...est-ce bien légal ?

Vous trouverez l’enregistrement, en haut à droite, (période publique du CM) de l’énoncé de ce plan de financement, objet de la délibération.

Portfolio

2 Messages de forum

  • Compte rendu de la réunion CM, du 24 février 2010 15 mars 2010 18:01, par guyguy60

    Tes vraiment trop con toi... felix heu... enfin maurice... ça te plait d’emmerder tous le monde, avec ton pote qui sème le trouble de l’ordre publique au réunion de conseil. J’étais la ce jour, j’ai tous vu...

    Laisse les gens faire, ce qu’il ont a faire....

    Signé : Une personne hors jouy sous thelle

    • Compte rendu de la réunion CM, du 24 février 2010 15 mars 2010 23:46, par Félix

      "Tes (ne pas oublier qu’il s’agit du verbe "être") vraiment trop con toi...".

      - L’entame du propos est intéressante...quoique un peu limitée, mais...c’est un début. Car il manque les arguments nécessaires à démontrer les raisons qui sous-tendent l’affirmation.

      - "j’ai tous (plutôt un "T" à la fin de "Tou") vu...". Tout vu quoi d’abord ? Voir est à la portée de quasiment toutes les espèces vivantes, mais comprendre ? Comprendre ; interpréter ce que l’on voit...

      - "Laisse les gens faire, ce qu’il (avec un "s") ont à faire..." C’est "qui" ça "les gens" ? Et à faire quoi il faut les laisser ? Même si "les gens" font n’importe quoi et n’importe comment ? Ne rien dire. Laisser faire. C’est ça ?

      - "Une personne hors de Jouy sous Thelle" s’invite dans le débat.

      Pourquoi pas et bienvenue.