Conseil Municipal du 20 septembre 2013

C’est déjà la rentrée

Jeudi 12 septembre 2013, par Félix // Réunions du CM

Ben oui ! Il faut se rendre à l’évidence : les vacances sont bien finies ; l’été s’achève ; bientôt l’automne, et...

Le retour des réunions du conseil municipal.

À l’ordre du jour de ce conseil :

JPEG

Engagement, par la commune, d’un avocat !?

- Nouvelle affaire devant les tribunaux. La 4ième depuis 2008...et aucune, à ce jour gagnée par la commune. Ça devient préoccupant. Et très couteux (voir Budget 2013, "Dépenses de fonctionnement" chapitre 11, article 6626).

- Une affaire est toujours en cours devant le tribunal d’instance, au sujet d’un droit de passage que le Maire s’obstine à conserver, en dépit de son inutilité.

- Historique de ce droit de passage et la soi-disant "Issue de secours", qui, bien sûr, n’a jamais fait l’objet d’un exercice d’évacuation des écoliers et du personnel. Et pour cause !!

- Pourquoi tous ces recours devant les tribunaux ? La réponse ne se trouverait-elle pas dans une gestion communale opaque, et aussi, dans l’exercice personnel du pouvoir et des prises de décisions ?

- Le Maire demande au conseil municipal, seulement ce 20 septembre, l’autorisation d’ester en justice et d’engager un avocat (?), bien que la requête soit arrivée en mairie il y a déjà plus de 2 mois, et que le cabinet d’avocat, en charge de l’affaire, serait...SCP GOUTAL, ALIBERT & ASSOCIÉS q(? !). Voilà un bel (façon de s’exprimer !) exemple de pratiques démocratiques et transparentes.

- Et si les conseiller(e)s, las de ces méthodes et de ces dépenses induites (10 000 € crédités pour le seul budget 2013 !!), osaient dire, enfin, au Maire : STOP ! Il suffit. NON à l’autorisation d’ester en justice ; la commune ne payera pas le prix de vos inconséquences. D’ailleurs, au tribunal administratif, le recours à un avocat n’est pas obligatoire. En effet, il s’agit d’une procédure écrite, et, vous pouvez donc, Monsieur le Maire, rédiger vous même le mémoire en défense. Ça ne coûtera rien à la commune.

- La sente de Tillard avait tous les ingrédients d’une (dé)Sente à risques et la vente d’une partie de cette sente aurait du nécessiter un peu plus d’expertise et de prudence.

- À ce sujet : Voir l’article ou taper "Sente de tillard" dans le cadre "RECHERCHER", en haut à droite de la page d’accueil du site, et GO !

Retrait de la Commune de l’EPFLO

- Pourquoi l’adhésion ? Voir Conseil municipal du 30 décembre 2011.

- Pourquoi le retrait ? Certes, le projet du commerce rue de la Poste n’a pas abouti, mais cet outil pour mobiliser le foncier, qu’est l’EPFLO, ne serait-il pas, à l’avenir, utile au développement de notre commune ?

- D’ailleurs...cette pratique de "adhésion/retrait", c’est un peu comme souscrire une assurance dès qu’on sent qu’on va être malade, et que l’on résilie dès la santé retrouvée.

La halte-garderie ?

- La mise en place est réalisée, et c’est une bonne chose, mais... l’information aux conseiller(e)s arrive, comme souvent, après la décision ! Ne parlons même plus (à quoi bon !), de concertation et de débat.

Un radar pédagogique ?

- La pédagogie oui ! Mais cela semble bien insuffisant pour résoudre la vitesse excessive dans la traversée du village. Une solution plus contraignante serait nécessaire, par exemple, par l’implantation de chicanes efficaces, rendant le passage sur la chaussée possible sur une voie seulement, en alternance.

- À noter, les trottoirs goudronnés de la rue de la Poste rendus praticables pour les poussettes et les enfants (avec, encore trop souvent, des voitures en stationnement !!). La rue des Puits, cependant, ne connaitra toujours pas, cet indispensable réfection.

Les délégués au SMAS ?

- Voir la rubrique "Assainissement" du site. Notamment le : CR de la réunion du 07 décembre 2012. Cela fait quand même plus de 9 mois que la commune a adhéré au SMAS. 9 mois sans nouvelles. Qui allait aux réunions ? Où en est le projet ? Transparence...Transparence...

Convention pour l’entretien des haies.

- Notons bien qu’il s’agit des propriétés privées...donc, si l’on se réfère à certains "Arrêtés", il se pourrait bien que...

À suivre...

La suite ? Elle se trouve là : Réflexions sur le CM du 20 septembre 2013

Répondre à cet article