Compte rendu du

Conseil municipal du 07 décembre 2012

Simulacre de démocratie

Dimanche 9 décembre 2012, par Félix // Réunions du CM

On en est même tout surpris ! Tout chose. Sans voix. Pousser le bouchon aussi loin...Il fallait oser. Pourtant, les exemples ne manquent pas. Mais, cette séance du Conseil Municipal restera dans les annales, comme un grand (?) moment de supercherie. A en être, pour emprunter à l’ancien français, marri.

Ordre du jour

JPEG

Adhésion au Syndicat Mixte d’Assainissement des Sablons (SMAS)

- Le spectre du prix de l’eau à 10€ le M3 s’éloigne.

- S’extirper du carcan du syndicat du Rû du mesnil, et de son projet pharaonique et incongru, devenait une nécessité. Mais de là, sans informations préalables et à la va-vite, à remettre, tel les Bourgeois de Calais, les clés de l’assainissement de notre commune au syndicat des Sablons, sans conditions ni plus de précisions, relève d’un manque de jugement.

- En effet, compte tenu du défunt projet pharaonique à 10€ le M3 d’eau, concocté par le syndicat du Rû du Mesnil - dont le seul délégué représentant Jouy sous Thelle était...Hervé LEVEFRE - nous sommes en droit (et en devoir !) de nous poser des questions sur les conditions de cette adhésion au SMAS.

- Et que cache cette précipitation ? Nous ne sommes pas dans l’urgence ! Il se confirme, à Jouy sous Thelle, une fois de plus, que l’action, précède la réflexion.

- À nouveau, les délégués décident, en catimini...sans la moindre concertation. L’association de l’ ADUEC - forte de ses nombreux adhérents et du soutien de la population - bien qu’ayant fait preuve de sa capacité d’analyse et d’argumentation dans le domaine -, se trouve délibérément écartée des problèmes liés à l’eau, à l’assainissement et aux préoccupations environnementales. Jusqu’à quand !!!

Compte rendu de la réunion

Dorénavant, afin d’écourter (et même d’éviter) tout débat, ne serait-il pas plus simple, avant toute délibération, d’envoyer un Jingle ? Celui-ci, parait approprié :

MP3 - 22.5 ko

Adhésion de la commune au Syndicat Mixte d’Assainissement des Sablons (SMAS). Jingle.

MP3 - 22.5 ko

- Lors de la délibération sur l’adhésion au SMAS, Les carpes du conseil, comme le remarque, très justement, Jules Hostouley dans un article du 08 novembre 2012, sont muettes. Pas la plus petite nageoire ne bouge. Il s’en est fallu de peu que l’affaire soit "pliée" en moins d’une minute.

MP3 - 1.7 Mo

- Un sujet qu’"on" a déjà vu "en long, en large et en travers", dixit le Maire. Vu...où ça ? Quand ça ? La population n’a rien vu du tout, elle, ni en long, ni en large, et en encore moins en travers.

- L’adhésion au SMAS votée à l’unanimité...sauf une abstention, le Maire suspend la séance, et invite Gérard Lemaître, Maire de Senots et Président de la CCVT, a intervenir pour donner des informations sur le projet d’assainissement, et répondre aux questions des élus et du public.

MP3 - 2.6 Mo

Votez, d’abord, braves conseillers ; et vous, les administrés : silence ! Dormez tranquille, vos élus décident pour vous, car...

- "On" donnera les informations et "on" invitera à débattre, après le vote. Oui, bien sûr, ce n’est pas, ce qu’on appelle "la démocratie participative". Loin de là !

S’ensuit, quelques propos, discutables et parfois approximatifs, de Gérard Lemaître sur les bienfaits de notre adhésion au SMAS. À noter que, dans les propos tenus par G.Lemaître, concernant l’historique du projet d’assainissement, il appartient, notamment, à L’ ADUEC, d’apporter les précisions, de relever les inexactitudes et de faire les rectifications indispensables.

En attendant les réactions de l’ ADUEC, faut-il rappeler, à monsieur Gérard Lemaître, que, sans l’existence et les actions de l’ADUEC, ce projet pharaonique et incongru, à 10€ le m3 d’eau, aurait (oui ! monsieur Lemaître !) été mis en œuvre ; et que les associations sont aussi des contre-pouvoirs indispensables, face, souvent, aux dérives autoritaires et aux excès de pouvoirs de nos représentants.

MP3 - 1.9 Mo

Le Maire déclare, à nouveau, la séance ouverte...et, comme c’est bizarre...Jingle.

MP3 - 22.5 ko
MP3 - 491 ko

- Un document d’explications sur l’assainissement (mis en ligne le 29 mars 2013 ICI ), que des conseillers ont eu, mais pas tous ! À cette "réclamation", Daniel Lommer, indique, lui :"Moi je l’ai. Je l’ai demandé. Je l’ai." Monsieur Daniel Lommer, pour pouvoir réclamer un document, encore faut-il savoir qu’il existe. N’est-ce pas ?! Jingle.

MP3 - 22.5 ko

Le 2ième point à l’ordre du jour est une opération comptable concernant l’emprunt de 100 000 €. Jingle.

MP3 - 22.5 ko

Le dernier point, portant sur la convention d’occupation de la Salle des Fêtes, par "la petite enfance" est, comme le prétend (encore) le Maire : un "sujet qu’on avait déjà vu précédente réunion". Ah bon ! Et quelle réunion ? À entendre les élus, le niveau de connaissance du sujet, semble bien mince. Qu’on en juge...Jingle.

MP3 - 22.5 ko
MP3 - 1 Mo

P.-S.

A propos de cette réunion "démocratique" de conseil municipal, voir un article, signé "Jules Hostouley", du 15 décembre 2012 : http://www.jouysousthelle.net/artic...

2 Messages de forum

  • Conseil municipal du 07 décembre 2012 11 décembre 2012 15:47, par ADUEC

    Suite à l’intervention de M. Gérard Lemaître lors du conseil municipal de 7 décembre 2012, l’ADUEC tient à rappeler à M. Lemaître et aux conseillers municipaux de Jouy-sous-thelle :

    - que le projet de 2001 avait déjà pour conséquence de mettre l’eau à 70 francs (10€ le m3),
    - que le Maire de Fresneaux-Montchevreuil a pris de lui-même conscience des réalités et a eu le courage de se retirer de cette folie, que déjà à l’époque, on voulait nous imposer.

    Nous tenons à la disposition de tous et enverrons aux conseillers qui le souhaitent la présentation faite par l’ADTO en présence de tous les maires du syndicats du Ru du Mesnil le 3 mai dernier à Fleury.

    Nous tenons également à disposition les courriers envoyés par les maires. Des courriers qui, il faut le dire, pour faire accepter le projet par la population, utilisaient des arguments de communication pour le moins trompeurs (mise en conformité obligatoire pour 2015, fond de vallée pour Jouy etc...).

    Les chiffres repris par l’ADUEC sont ceux annoncés officiellement par l’ADTO avec votre caution. C’est bien de 10€ par m3 qu’il s’agissait.

    Notre association examine avec le plus grand soin, et compétence, la documentation et les informations qu’elle reçoit de diverses sources dont elle vérifie la crédibilité et le sérieux.

    Elle ne regroupe que des bénévoles.

    La pertinence de la dénonciation que nous avons faite du projet du syndicat du Ru du Mesnil, qui a conduit à son abandon, témoigne de la légitimité de notre action et de la nécessité de notre association.

    L’ADUEC, en tant que porte parole des usagers de l’eau, se porte garante de leurs intérêts face à des représentants parfois peu enclin à prendre l’avis de leur population. C’est pourquoi la mise en place d’un nouveau projet pour nos communes devra conduire notre association à encore plus d’implication, et à obtenir une meilleure écoute de nos représentants.

    Nos prises de positions n’ont, comme objectif, que la défense des usagers telle que précisée dans nos statuts.

    Pour l’ADUEC

    Le Président

    Philippe QUETIER

    • Conseil municipal du 07 décembre 2012 12 décembre 2012 00:18, par Félix

      Il fallait que ce soit dit.

      - Nos élus sont comptable de leurs décisions devant les électeurs et la population. Ils semblent souvent l’oublier.

      Maurice Monge Conseiller municipal à Jouy sous Thelle