Si Budget m’était "compté"...

Compte rendu du Conseil Municipal du 09 novembre 2012

Un emprunt...et 5 ans !

Dimanche 11 novembre 2012, par Félix // Réunions du CM

Où il est question...d’emprunt !

L’ordre du jour du 31 octobre

JPEG

Et son avenant du 5 novembre

JPEG

Y aurait-il - Messieurs du syndicat du Ru du Mesnil - depuis que la population, avec l’ ADUEC, se mobilise contre ce projet d’assainissement incongru et inique, de l’eau douce, claire et limpide, qui coulerait, enfin,...sous les ponts ?!

Le 11 novembre 2012. Compte rendu du CM

Ce compte rendu commence par la procuration de Colette ALLIER, qui, de sa lointaine demeure (+ de 600 Km de Jouy sous Thelle), vote encore sur des sujets ne la concernant plus.

Dans le compte rendu de ce conseil municipal, l’on se rend "compte", mais un peu tard, que les "comptes" rendus, financiers, sont dans le rouge !

MP3 - 2.3 Mo

La gestion financière d’une commune n’échappe pas aux règles de gestion d’un ménage. Et ces règles, évidentes, sont énoncées ici : Budgets Primitifs 2011 et 2012. Au sujet du "Fond de roulement", on lit ceci :

- Le fond de roulement : c’est la trésorerie de la commune. De la même façon qu’un ménage doit prévoir une trésorerie pour faire face à des dépenses programmées, une commune doit pouvoir couvrir le décalage entre encaissement de recettes (dotations et réserves ; subventions ; emprunts) et paiement de dépenses.

Si la commune n’a pas de trésorerie (ou fonds de roulement), elle doit demander des facilités de caisse à sa banque ou l’ouverture d’une ligne de trésorerie (emprunt).

À Jouy sous Thelle, le Fond de roulement, pas plus que les autres ratios budgétaires (indicateurs), ne sont communiqués !! Sont-ils même calculés ?!

Regardons les dépenses de plus près.

- "On" nous dit, que le coût pour la commune de la réhabilitation de la salle des Fêtes + le périscolaire, subventions déduites, est de 275 000€ (parking compris). Le remboursement d’une partie de la TVA, soit 110 000€, se fait sur 2 ans (en 2013 et en 2014). En attendant ce remboursement, la commune doit débourser :

275 000€ + 110 000€ = 385 000€ (les chiffres sont arrondis)

Et...vous l’avez entendu : il manque à la commune, pour boucler le budget, environ 60 000€...Et on emprunte 100 000€ sur 5 ans !

- N’aurait-on pas dépensé...sans compter ? Et bien comptons, pour voir. Si l’on se reporte au Budgets Primitifs 2011 et 2012, on s’aperçoit que...

Les finances de la commune ont bénéficié, en 3 ans, d’une « manne » de 400 000 €, constituée de :

- 100 000 € d’un placement en trésorerie (il reste encore 50 000 € placés) d’un prêt souscrit en 1999, non utilisé. Ce prêt était destiné à la construction d’une salle polyvalente, au stade ; construction qui a été annulée ! (Nota : Les 50 000€ restants ont été incorporés, en recettes, pour 2012 !)

- 165 000 € de la vente du pavillon de Beauvais (leg fait à la commune) ;

- 129 000 € versés par la CCVT au titre de notre dette envers l’ex-Communauté de Communes du Thelle Bray.

Toutes les "noisettes" (les 400 000€ !) de l’écureuil communal ont été croquées, un peu à la légère, en Investissements et en Fonctionnement, au risque, demain, de devoir recourir aux emprunts et/ou à l’augmentation de la fiscalité. (Tiens donc ! Ce n’est donc pas une surprise !? C’était prévisible.)

- Et, pour 2013, "ON" se lance, tête baissée, dans de nouveaux investissements. Certes, la commune a besoin de faire des travaux. Cela n’empêche pas de réfléchir et de prioriser en fonction des moyens financiers dont nous disposerons en 2013 (faudrait-il, encore, pour cela, élaborer rigoureusement le budget).

MP3 - 1.3 Mo
Travaux 2013. Demandes de subventions

Ajout du 17 novembre 2012

- Extrait du compte rendu papier du Conseil Municipal

JPEG

Se reporter à la rubrique "Brèves" "ON" nous aurait trompé !? Oh !

Par ici la sortie...du syndicat du Ru du Mesnil

MP3 - 2.5 Mo

- Sortir du "carcan" du syndicat du Rû du Mesnil nous libère et nous ouvre la possibilité d’œuvrer pour un projet d’assainissement adapté à nos moyens et à ceux de notre commune. Il s’agit d’une étape. La vigilance s’impose. Et la transparence, doit être, enfin, la règle.

A suivre...

P.-S.

Au sujet du compte rendu papier de la mairie, voir dans la rubrique "Brèves"